ActualitésSocietéTout ce qui fait l'actuVideo

Foncier : L’escroc d’Aminata Poté condamné

8vues
Partager :


jeudi 1 octobre 2020 • 158 lectures • 0 commentaires

SOCIÉTÉ 54 MINS Taille 

Escroquerie : Amina Poté fait condamner son bourreau

Aminata Souadi alias Amina Poté a obtenu gain de cause. Celui qui l’avait escroqué dans une opération immobilière a été condamné, ce mercredi, à 3 mois de prison ferme par le tribunal des flagrants délits de Dakar. Le promoteur devra payer 5 millions à l’animatrice.

Le promoteur immobilier, Thierno Ciss, a été condamné à 3 mois ferme. Il a été déclaré coupable d’escroquerie foncière au préjudice de l’animatrice, Amina Poté.

Le promoteur avait vendu à l’animatrice deux terrains, à Kounoune, d’une valeur de 3 millions de francs CFA. En sus de 200 mille qu’elle a versés pour obtenir la délibération. Estimant que la vente était régulière et ne souffrait d’aucune ambiguïté, Aminata Poté a commencé les travaux de construction. Mais, grande a été sa surprise quand le véritable propriétaire s’est présenté avec des papiers authentiques. Ce dernier a saisi les gendarmes qui ont fait arrêter lesdits travaux. L’animatrice, qui avait déjà fait un prêt bancaire, a saisi la justice pour se faire rembourser.

En réalité, Amina Poté n’est pas la seule personne qui a été roulée dans la farine. Celui qui l’avait mis en rapport avec le promoteur immobilier en a pris également pour son grade.

Le prévenu avait, devant le prétoire, battu en brèche les accusations qui lui étaient reprochés. Essayant de prouver sa bonne foi, il avait même brandi une délibération de la commune de Bambilor. Ses dénégations n’avaient pas convaincu Me El Hadj Diouf, conseil des parties civiles. Il avait déclaré que même si Thierno Ciss dispose d’une délibération portant sur 2 hectares, il avait déjà tout vendu et s’est tourné vers les terres du domaine national. Il avait réclamé 13 millions pour Amina Poté et 4 millions pour Serigne Mor Mbaye, une autre victime.

Pour le parquet, les manœuvres frauduleuses sont établies puisque le prévenu n’avait pas une autorisation de vente. Il avait requis 6 mois ferme.

L’avocat de la défense avait plaidé la relaxe et l’affaire était mise en délibéré pour le mercredi 30 septembre.

DakarBuzz


Partager :

Laisser une Réponse

snap221
Suivez toute l'actualité people et scoop en continu ! Photos,buzz et vidéos des stars sénégalaises et africaines...Mais aussi la mode,sport et politique