annonce
AccueilActualitésMbacké : un boulanger dr0gue un “talibé” et le s0domise en plein...

Mbacké : un boulanger dr0gue un “talibé” et le s0domise en plein ramadan

LIMAMETTI.COM- Une insoutenable affaire de mœurs ! Les éléments du Commissariat urbain de Mbacké ont cerné un présumé prédateur sexuel. Selon des informations exclusives de ‘’Source A’’, B.D droguait un élève coranique avec du thé, avant de le sodomiser.

Déféré au Parquet de Diourbel pour acte contre-nature, détournement de mineur et pédophilie, le boulanger a été envoyé en prison. Le dossier très bien sensible est confié au juge d’instruction du 2ème Cabinet. Révélations explosives !!!

L’étau se resserre autour de B.D ! Le boulanger a été déféré au Tribunal de grande instance de Diourbel pour acte contre-nature, détournement de mineur et pédophilie. Mais le jeune homme, âgé de 23 ans, a été placé sous mandat de dépôt et son dossier a atterri sur la table du juge d’instruction du deuxième cabinet. En effet, B.D a été traîné au Commissariat urbain de Mbacké par un talibé. Et les éléments du commissaire Ibrahima Diallo ont éludé cette affaire qui défraie la chronique au quartier Mbacké khéwar.

L’élève coranique, F.N : ‘’Je quittais, chaque matin, mon domicile pour me rendre à mon école coranique. Mais B.D m’interceptait, en cours de route, pour m’embarquer chez lui. Une fois arrivé dans sa chambre, il me remettait un verre de thé. Mais je dormais aussitôt, à chaque fois que j’en buvais le contenu’’

Selon des confidences faites à ‘’Source A’’, le plaignant a porté de graves accusations contre le boulanger.

‘’Je quittais, chaque matin, mon domicile pour me rendre à mon école coranique. Mais B.D m’interceptait, en cours de route, pour m’embarquer chez lui. Une fois arrivé dans sa chambre, il me remettait un verre de thé. Mais je dormais aussitôt, à chaque fois que j’en buvais le contenu’’, confesse le mineur devant les enquêteurs. L’élève coranique, F.N, a révélé que le boulanger profitait de cette circonstance pour coucher avec lui. Ainsi, le talibé ressentait de maux de ventre et au niveau de son derrière (anus), d’après son récit.

La présumée victime aux enquêteurs : ‘’Je dormais dans sa chambre. Mais je me suis réveillé parce qu’il suçait mon sexe. Je l’ai surpris dans une position obscène’’

D’après des sources proches du dossier, le présumé prédateur sexuel offrait de l’argent au mineur, avant de menacer de le tuer, si l’affaire s’ébruite. Le dernier agissement du boulanger date du premier jour du mois de ramadan. Ce jour-là, le mis en cause n’avait pas jeûné, contrairement à l’élève coranique.

‘’Je dormais dans sa chambre. Mais je me suis réveillé parce qu’il suçait mon sexe. Je l’ai surpris dans une position obscène’’, déclare le talibé qui a été consulté au niveau d’une structure sanitaire de la place. Le rapport médical atteste que l’anus (derrière) de la victime est légèrement ouvert.

Cuisiné, à son tour, le boulanger a nié avoir couché avec le mineur. Mais il n’a pas convaincu les redoutables enquêteurs qui avaient par devers deux des éléments tangibles comme le rapport médical. Mais il a reconnu que le mineur venait à son domicile familial (Mbacké Khéwar) et dans la maison où il était en location au quartier Hlm à Mbacké. Selon lui, il offrait de l’argent au talibé.

Mor Mbaye Cissé, Correspondant à Mbacké de actusen / La photo d’illustration n’a rien à voir avec les faits 

Limametti

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read