annonce
AccueilActualitésNigeria : une femme meurt d’un jeûne de 14 jours pour sauver...

Nigeria : une femme meurt d’un jeûne de 14 jours pour sauver son mariage

Joy-Owoyele-Death-KOKO-TV-Nigeria

Au Nigeria, une femme est décédée alors qu’elle pratiquait un jeûne de 14 jours pour sauver son mariage.

The Punch rapporte que la défunte, identifiée comme Joy Owoyele avait demandé une aide spirituelle concernant ses problèmes matrimoniaux auprès d’un pasteur de l’église apostolique du Christ, Ori-Oke Gbogunmi, située sur Pipeline Road, Isheri Olofin. Elle aurait été placée en jeûne et en prière pendant 14 jours, mais le 10e jour, les choses ont pris une tournure tragique lorsqu’elle s’est soudainement effondrée après la prière du matin dans l’église.

S’exprimant sur l’incident, le pasteur résident, Alfred Sunday, a déclaré qu’après que la défunte Owoyele a perdu connaissance, elle a été transportée d’urgence à l’hôpital général d’Igando où elle a malheureusement rendu l’âme.

« Elle était venue pour des prières et rien de plus. Avant le jour de l’incident, nous avons organisé une veillée et elle allait bien. Son jeûne était censé durer 14 jours, mais l’incident s’est produit le 10e jour. Dieu m’est témoin, il n’y a rien de caché ici.

Sa fille, Oluwatise, était également avec elle dans l’église pendant l’exercice spirituel et elles dormaient toujours ensemble. L’incident s’est produit vers 7 heures du matin. Je priais sur l’autel quand l’un des membres de l’église m’a informé qu’elle s’était évanouie.

Lorsque je me suis approché d’elle, j’ai constaté qu’elle ne pouvait pas se lever et lorsque j’ai appelé son nom, elle a répondu faiblement. Nous avons dû l’emmener d’urgence à l’hôpital général d’Igando pour la soigner, mais elle est morte. »

S’exprimant d’avantage, le pasteur a déclaré : « Lorsque j’ai signalé l’incident, la police a pris ma déposition et celle de la fille de la victime. Mais mon pasteur assistant et moi-même avons été détenus pendant trois jours et la police a également visité l’église pour mener une enquête.

La famille a insisté pour ne pas porter plainte et, après l’enquête de la police, nous avons été libérés. J’ai rencontré la famille de la femme immédiatement après l’incident et ils ont accepté ce qui s’est passé comme étant le destin.

Pendant l’exercice spirituel, elle jeûnait et priait, et rompait habituellement son jeûne avec du miel et de l’eau. Mais le 10e jour, elle est devenue très faible et nous avons dû l’emmener d’urgence à l’hôpital pour la sauver, mais elle est morte.

Après cet incident, nous insistons pour que toute personne qui se lance dans le jeûne et la prière dans l’église rompe avec de la papaye au lieu du miel et de l’eau que nous utilisons habituellement. Toute personne qui refuse ne sera pas autorisée à se lancer dans l’exercice spirituel dans l’église. »

Confirmant l’incident, le porte-parole du commandement de la police de l’État, CSP Muyiwa Adejobi, a déclaré que les circonstances entourant la mort d’Owoyele étaient soudaines et non naturelles, ajoutant que l’enquête est toujours en cours.

« Le samedi 24 avril 2021, vers 11 h 50, Alfred Sunday a signalé que Joy Owoyele, 30 ans, s’était rendue à son église, CAC Ori-Oke Gbogunmi, à Isheri Olofin, pour prier.

Vers 7 heures du matin, le jour de l’incident, Owoyele s’est évanouie et a été transportée d’urgence à l’hôpital général d’Igando, où elle a été déclarée morte. Des détectives dirigés par l’inspecteur Bridget Edosa se sont rendus sur les lieux, ont inspecté le corps et l’ont déposé à la morgue de l’hôpital général de Yaba pour autopsie. L’affaire est en cours d’investigation », a déclaré Adejobi.

Crédit photo: tripale

L’article Nigeria : une femme meurt d’un jeûne de 14 jours pour sauver son mariage est apparu en premier sur AfrikMag.

AfrikMag

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read