ActualitésSocietéTout ce qui fait l'actu

Répression en Guinée : 50 morts et plus de 200 blessés selon un nouveau rapport d’Amnesty International.

34vues
Partager :

Protesters stand behind a barricade in Conakry suburb during a demonstration part of a general strike 22 January 2007. Police shot dead 17 protesters across Guinea on Monday, raising to 27 the death toll in almost two weeks of a general strike and demonstrations against President Lansana Conte’s rule, medical and union officials said. AFP PHOTO/GEORGES GOBET / AFP PHOTO / GEORGES GOBET

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=bMabnd7bq2A]

Au moins 50 personnes ont trouvé la mort des suites d’exactions policières en Guinée, a renseigné un rapport du bureau régional d’Amnesty international publié, ce jeudi 01 octobre.

Le document dénommé « Marcher et mourir » : Urgence de justice pour les victimes de la répression des manifestations en Guinée documente la responsabilité des forces de défense et de sécurité, associées parfois à des groupes de contre-manifestants, dans des homicides illégaux entre octobre 2019 et juillet 2020.

Rendu officiel à deux (2) semaines de l’élection présidentielle, le nouveau rapport fait également état de 200 blessés, d’arrestations et détentions arbitraires pendant la même période.

Selon la publication de l’organisation internationale de défense des droits humains, 70 autres voix dissidentes et militants pro-démocratie ont été arbitrairement arrêtés pour avoir protesté contre un 3ème mandat du président Alpha Condé. 

Amnesty International a plaidé pour des poursuites judiciaires afin que les exactions policières ne restent pas impunies.

Bonjourdakar


Partager :

Laisser une Réponse

snap221
Suivez toute l'actualité people et scoop en continu ! Photos,buzz et vidéos des stars sénégalaises et africaines...Mais aussi la mode,sport et politique