ActualitésSocietéTout ce qui fait l'actuVideo

Sen Café Actu de ce Jeudi 01 Octobre 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

7vues
Partager :

A la Une • Invitation de Macky à débattre sur les inondations : Le ministre d’Etat Habib Sy et Ousmane Sonko se disent prêts • Transport interurbain : Les minibus qui remplacent des « 7 places » réceptionnés au Palais • Mise en quarantaine des agents qui vont au Magal : La circulaire du ministère de la Microfinance et de l’Economie solidaire est-elle une décision courageuse dans ce contexte de pandémie ou bien une décision inopportune.

1 – Agression de la camerawoman de Dakaractu : Aly Ngouille Ndiaye active la police des polices

Le ministre de l’Intérieur s’est engagé  à mener une enquête administrative indépendante. Déjà 4 agents de police ont été entendus, de même que Adja Ndiaye sur son lit d’hôpital. Selon Les Echos, c’est le commissaire Arona Sy , patron de la direction de l’inspection des services de sécurité qui mène l’enquête. Aly Ngouille Ndiaye a exprimé ses regrets.

2 – Invitation de Macky à débattre sur les inondations : Le ministre d’Etat Habib Sy et Ousmane Sonko se disent prêts

« Le Président Macky Sall, a lancé un défi à tous les Sénégalais et particulièrement à l’opposition que nous sommes. Il se dit enfin prêt à débattre, avec qui le souhaitait, de la question des inondations et de l’assainissement. Un tel exercice serait une grosse bouffée d’oxygène pour notre démocratie et pour la transparence. Nous acceptons sa généreuse offre et saluons ce soucis subit de transparence en relevant son défi », a déclaré hier Sonko.

L’ancien ministre d’Etat Habib Sy, lui aussi, se dit prêt à débattre avec Macky Sall : « Je me déclare premier candidat pour ce débat », a annoncé Habib Sy.

3 – Mise en quarantaine des agents qui vont au Magal : La circulaire du ministère de la Microfinance et de l’Economie solidaire est-elle une décision courageuse dans ce contexte de pandémie ou bien une décision inopportune ? 

L’Etat du Sénégal fait encore dans le deux poids deux mesures. Apres avoir autorisé les rassemblements religieux, il empêche les agents d’aller commémorer le départ en exil de Serigne Touba, par peur qu’ils chopent le virus dans la ville sainte.  

C’est ainsi que dans certains ministères, comme celui dirigé Madame Zahra Iyane THIAM, des décisions ont été mises en place pour décourager les agents désireux de se rendre à Touba.

Pour les agents qui iront à Touba, une fois au retour, ils seront mis en quarantaine pendant 15 jours. En plus de cela, lit-on dans la lettre circulaire, ces 15 jours de quarantaine seront tirés de leurs mois de congés. Ce qui a créé une colère des agents publics…

4 – Transport interurbain : Les minibus qui remplacent des « 7 places » réceptionnés au Palais

Vingt-quatre heures après le conseil présidentiel, Macky Sall, dans le cadre du programme de modernisation du transport interurbain, a réceptionné, ce mercredi un premier lot des minibus qui vont remplacer les véhicules 7 places qui assurent le transport interurbain. L’opérateur privé Mbaye Guèye a livré 300 premiers bus sur les 8000 qui doivent remplacer les vieilles « 7 places » dont le Chef de l’Etat déplorait la vétusté. Selon le DG d’EMG, ces bus de 15 places sont confortables, climatisées et équipés d’airs bags.

5 – L’égalisation de l’avortement médicalisé : Imam Kanté dénonce la propagande de l’AJS pour des changements sociétaux inavoués

Imam Kanté a adressé, hier, à dakaractu une déclaration contre l’AJS : « L’association des juristes sénégalaises doit arrêter l’instrumentalisation de l’Islam et des statistiques dans sa propagande pour la légalisation de l’avortement dit médicalisé. C’est-à-dire, pour l’avortement à la demande de la femme ou la fille qui porte la grossesse, sans que ce soit justifié par des raisons médicales (on parle aussi d’interruption volontaire de la grossesse – IVG) ». Imam Kanté fait remarquer  que « pour ne pas s’y perdre, il faut retenir que la différence entre l’existant légal et ce que prône l’association des juristes sénégalaises, c’est que, l’avortement doit être légalisé pour le seul motif que la fille ou la femme concernée dise qu’elle ne veut pas de la grossesse qu’elle porte (grossesse non désirée) ».

« J’appelle les députés, les religieux musulmans et chrétiens, et associations de la société civile, de faire savoir leur désaccord à l’égard de ce projet de loi. S’il passe, d’autres lois suivront qui vont provoquer des changements sociétaux que nous ne souhaitons pas au Sénégal », met en garde Imam Kanté.

6 – Actu Inter

  • Après avoir échappé à la justice depuis 1994, le financier du génocide rwandais remis à la Cour InternationaleAprès 26 ans de cavale, celui qui est considéré comme le « financier » du génocide au Rwanda va pouvoir être transféré devant une cour de justice internationale. La Cour de cassation de Paris a rejeté, le 30 septembre, le pourvoi de Félicien Kabuga, arrêté en mai dernier près de Paris. Cette décision valide définitivement la remise de l’homme d’affaire rwandais à la justice internationale
  • Débat présidentiel : Les américains ont « honte » du face-à-face Trump-Biden
    Hier, des millions d’américains se sont réveillés déçus par la piètre prestation offert lors du premier débat de la présidentielle: la presse compare ce débat à un pugilat, une foire d’empoigne, une cacophonie, mais certainement pas un débat. Donald Trump, en retard dans les sondages depuis le début de la campagne, s’est montré très agressif et n’a cessé d’interrompre Joe Biden, qui a lui-même a du mal à résister et à ne pas tomber dans l’invective.

7 – Actu Sport

  • Covid-19 : Le football sénégalais a perdu entre 4 et 6 milliardsSelon le président de la Fédération sénégalaise (FSF), Augustin Senghor, le football sénégalais a perdu entre 4 et 6 milliards de francs CFA à cause de la pandémie du Covid-19. Pour lui, «Dans une hypothèse basse, on peut évoquer 4 milliards, mais si c’est une hypothèse haute, il faut aller chercher dans les six milliards CFA », a-t-il, déclaré, au cours de l’émission “Sports 2S”, dont il était l’invité, lundi soir. A l’en croire, ces pertes concernent notamment le manque à gagner en droits TV lié à l’arrêt des compétitions, mais également les recettes en billetterie, le sponsoring et le merchandising ainsi que les fonds venant de la Fifa et de la CAF, a ajouté le patron du football national.
  • OM-PSG : La commission de discipline de la LFP a annoncé qu’elle ne prononçait aucune sanction à l’encontre d’Álvaro González et NeymarLa raison ? « Après instruction du dossier, audition des joueurs et des représentants des clubs, la commission constate qu’elle ne dispose pas d’éléments suffisamment probants lui permettant d’établir la matérialité des faits de propos à caractère discriminatoire d’Álvaro González et de Neymar concernant le Classico de la 3e journée de Ligue 1 » , peut-on lire dans un communiqué publié ce jeudi soir. Pour se justifier, la commission précise que les conclusions de l’enquête sont « trop aléatoires » et que le doute doit « profiter juridiquement » aux joueurs (So Foot).

SAMAREW INFOS


Partager :

Laisser une Réponse

snap221
Suivez toute l'actualité people et scoop en continu ! Photos,buzz et vidéos des stars sénégalaises et africaines...Mais aussi la mode,sport et politique