Sunday, April 11, 2021
Confidence et Mon Histoire

Thioro Diop : «il me faisait chanter, je lui ai donné plus de 2 millions, elle en est à son 3e mariage

0views

USURPATION D’IDENTITE, COLLECTE ILLICITE ET DETENTION DE DONNEES A CARACTERE PERSONNEL : Mouhamadou Moustapha Thiam crée un compte Facebook avec le nom de son ex-copine mariée, y publie des photos obscènes ; son mari la répudie Pour usurpation d’identité, collecte illicite de données à caractère personnel, détention et extorsion de fonds, Mouhamadou Moustapha Thiam a été condamné par le juge de la barre des flagrants délits de Dakar, hier, à 2 ans de prison dont 6 mois ferme. Cet homme marié avait créé, avec le nom de son ex petite-amie mariée, Thioro Diop, un compte Facebook dans lequel il publiait des photos obscènes. Pis, il donnait le numéro de cette dernière à des hommes qui l’appelaient nuitamment, ce qui a abouti à sa répudiation.

{ "slotId": "1615722430", "unitType": "responsive", "pubId": "pub-1443391184781626", "resize": "auto" }

On ne saurait qualifier l’attitude du nommé Mouhamed Moustapha Thiam. Pour quelqu’un qui se dit avoir un jour aimé la dame Thioro Diop avec qui il eu une relation amoureuse en 2012. Cet homme, pourtant marié, n’arrive pas à se sortir de la tête son ex-copine, qui s’est mariée en 2015. Ce que le sieur Diop n’a pas cru lorsque Thioro le lui a révélé. Il a alors décidé de lui rendre la vie impossible. Voulant coûte que coûte détruire sa vie conjugale, il a créé un compte Facebook avec le nom de la dame mariée. Dans ce compte qu’il avait associé au site Galsen porno du célèbre «Leuk Daour», il publiait des images obscènes. Toujours dans ledit compte, il communiquait avec d’autres personnes à qui il donnait rendez-vous dans les hôtels, en se faisant passer pour Thioro Diop. Pire, il a donné le numéro de la victime à des hommes qui l’appelaient nuitamment, alors qu’elle était avec son mari. Quand Thioro Diop s’est plainte auprès de lui, Moustapha Thiam a exigé de l’argent pour déconnecter le compte. Ainsi, lui faisait-il vivre un véritable cauchemar. En guise d’illustration, il mentionnait : «bëgg lu neex saf sap ak Thioro Diop». Son époux ne pouvant plus supporter cette situation, a fini par la répudier à cause de ces agissements. Thioro Diop met alors en place une stratégie pour le piéger, afin qu’il soit mis sous les verrous.

Thioro Diop : «il me faisait chanter, je lui ai donné plus de 2 millions, mon mari m’a répudiée, mes amis m’ont lâchée» 

Hier, devant la barre des flagrants délits de Dakar où elle a traduit son ex, Thioro Diop a raconté sa mésaventure. «Les gens ne cessaient de me dire d’arrêter de publier les photos obscènes sur Facebook. Je croyais que mon compte était piraté. Mais, quand j’ai vérifié, j’ai vu son numéro et je l’ai appelé pour lui demander de le fermer. Ce qu’il a catégoriquement refusé. Puis, il m’envoyait des messages d’insultes en ces termes : « gudi gi nan lay deme, ñaata ngay laac ». Il n’a jamais voulu que je lui envoie de l’argent. On se retrouvait à la dibiterie Alla Seck pour que je lui remette 200.000 F. Je lui ai même donné une montre de 300.000 F appartenant à mon mari. Je volais aussi l’argent de mon mari pour lui donner. En tout, je lui ai remis plus de 2 millions», explique-t-elle. Avant d’enchainer : «Il voulait détruire mon mariage. Mon mari m’a répudiée à cause de ce compte. Il est parti en Casamance pendant 6 mois et m’a laissé toute seule. Tous mes proches m’ont laissée», peste-t-elle.

Moustapha Thiam dément : «elle ne dit pas la vérité, elle en est à son 3e mariage. Je n’ai jamais rompu avec elle» 

Inculpé pour usurpation d’identité, collecte illicite de données à caractère personnel, détention et extorsion de fonds, Mouhamadou Moustapha Thiam, 43 ans, a donné sa version. «C’est un ami qui m’a ouvert le compte au nom de Thioro Diop (…). C’est faux, je n’ai mis aucune photo obscène dans le faux compte. Elle ne m’a jamais donné de l’argent. Au contraire, c’est moi qui lui venais toujours en aide. Ce n’est pas vrai si elle dit m’avoir donné 200.000 F. Elle en est à son 3e mariage. On s’est retrouvé à plusieurs reprises à la dibiterie Alla Seck. Je n’ai jamais rompu avec elle. Parce qu’on s’est vu le mois de décembre passé. Ça fait 11 ans qu’on se fréquente», précise le prévenu.

La partie civile demande 15 millions 

Malgré ces fracassantes révélations, l’avocat de Thioro Diop a déclaré que l’inculpé a atteint à la dignité, à la réputation et à l’image de sa cliente. Ainsi, dans sa plaidoirie, la robe noire a demandé pour le compte de son client le montant de 15 millions de F. Le procureur a sollicité 2 ans de prison dont 6 mois ferme. La défense, qui indique qu’aucune de ces photos ne nuit à la dame, a demandé la relaxe sur l’extorsion. Au terme des plaidoiries, le tribunal l’a relaxé pour l’extorsion tout en le condamnant pour les autres chefs à 2 ans dont 6 mois ferme, avec le montant de 5 millions qu’il doit payer à la victime en guise de dommages et intérêts.

Fatou D. DIONE

.jotaay.net