Tuesday, April 13, 2021
People internationalVideo

Prince Harry accusé de racisme par Piers Morgan, déclarations chocs

0views

Depuis que Meghan Markle a fait son arrivée dans la famille royale britannique, elle ne se fait pas que des amis. À commencer par le journaliste Piers Morgan qui ne cesse de s’en prendre à elle. D’ailleurs, à en croire plusieurs médias britanniques, Piers Morgan, présentateur vedette de la matinale la plus suivie du Royaume-Uni, a été forcé de démissionner après s’être moqué de Meghan Markle pendant son interview avec Oprah Winfrey. Un entretien événement qui a fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause, les révélations ont été nombreuses. Entre le sexe de leur second enfant, leur nouvelle vie mais aussi leur ressenti par rapport à la famille royale britannique… Le prince Harry et son épouse Meghan Markle n’y ont pas été de main morte. Au cours de son face-à-face avec Oprah Winfrey, Meghan Markle avait évoqué les “inquiétudes et conversations” au sujet de la couleur de peau concernant son fils Archie au sein de Buckingham Palace. Sans prononcer le mot racisme, ni mentionner les personnes concernées par ces accusations, Meghan Markle a tout simplement lâché une bombe.

{ "slotId": "1615722430", "unitType": "responsive", "pubId": "pub-1443391184781626", "resize": "auto" }

“Le seul raciste dans la famille royale, c’est Harry”

D’ailleurs, la reine Elizabeth II avait été contrainte de réagir dans un communiqué. Les problèmes mis en avant, notamment ceux liés au racisme, sont préoccupants. “Même si certaines versions peuvent varier, nous prenons cela très au sérieux et en discuterons avec la famille en privé”, pouvait-on lire. Pour Piers Morgan, qui a affirmé ce lundi 5 avril 2021 que Meghan Markle avait proféré “17 gros mensonges” lors de son entretien avec Oprah Winfrey, la réalité est tout autre. Invité sur Fox New, il a de nouveau déclaré qu’il ne croyait pas aux accusations de racisme des Sussex à l’encontre de la famille royale britannique. Pour lui, “le seul raciste dans la famille royale, c’est Harry”. Pour justifier son propos, le journaliste a indiqué qu’en 2006, le prince Harry a dû s’excuser après avoir utilisé un terme raciste et offensant au sujet d’un soldat pakistanais avec lequel il travaillait “dans l’armée, qu’il avait surnommé “notre petit ami Paki”.

Par Matilde A.

Non Stop People

Leave a Response